Réparer un Tabouret de Bar qui Descend

Le souci majeur se produisant avec les tabourets en métal est en règle générale un émerillon lâche. Heureusement, la réparation se révèle être un véritable jeu d’enfant.

réparer tabouret qui descend

Un tabouret de bar est un accessoire essentiel, que cela soit une maison ou pour un bar. En effet, ce dernier soutient parfaitement le dos, offre la possibilité d’adopter une position ergonomique et de ne pas avoir des tensions musculaires quand on passe de longues heures assis. Ainsi, quand un tabouret de bar se casse, cela peut être une véritable catastrophe ! L’un des contextes les plus basiques de cassure se situe par rapport au vérin. Ainsi, le tabouret à alors tendance à descendre tout seule. Si vous ne pouvez pas acheter un autre produit ou faire appel à quelqu’un, vous êtes au bon endroit. Nous allons vous faire découvrir les solutions qui sont possibles afin de résoudre ce problème. Il faut par contre être de préférence un peu bricoleur pour cela. N’hésitez pas à découvrir également ceci : Choisir Tabouret de Bar

Première option : bricolage brouillon

Pour cette première option, qui est la plus aisée mais aussi la moins professionnelle, près de dix colliers de serrage vous seront nécessaires. Il est possible d’en trouver en magasin ou sur des sites web comme par exemple Amazon. Quand les colliers de serrage seront en votre possession, le but va être de coincer le vérin à la hauteur que vous désirez via les colliers. Débutez par allonger la chaise sur le sol dans le but d’avoir la possibilité de bricoler dessus de manière confortable.

Puis, intégrez les colliers de serrage les uns après les autres en partant du du bas du vérin jusqu’à la hauteur de tabouret que vous désirez. Veillez à parfaitement les serrer pour qu’ils tiennent parfaitement en place. Quand la totalité des colliers seront ajoutés les uns au-dessus des autres, le tabouret ne descendra plus tout seul et vous pourrez en profiter sereinement, sans devoir remplacer des éléments. Si cette alternative paraît un peu brouillon et que vous désirez effectuer cette opération plus proprement, jetez un œil à la seconde option s’offrant à vous.

A examiner : Le Test du Tabouret de Bar LANGRIA Shanghai

Seconde option : changement du vérin

Plus propre et professionnelle par rapport à la première option, mais aussi plus chère et compliquée, le changement du vérin offre la possibilité de retrouver la totalité des fonctions de rehaussement et rabaissement du siège comme si ce dernier était neuf. Prenez toutefois garde puisque cela n’est pas simple à faire seul, et que vous devriez certainement laisser faire un expert si vous n’êtes pas un grand bricoleur(euse). Avant tout, afin de changer le vérin de votre chaise, il va falloir vous munir d’un vérin de remplacement. Vous pouvez soit en acquérir un auprès du concepteur du tabouret ou bien en dénicher un en ligne par vous-même. Puis, vous devrez enlever le vérin actuel défectueux sans dégrader des éléments du tabouret. Mettez à sa place le nouveau. Dans ce but, n’hésitez pas à consulter un tutoriel.

Si le système d’attachement du vérin présent dans la vidéo ne correspond pas à celui de votre tabouret de bar, il ne faut pas hésiter à effectuer des recherches sur le réseau Youtube afin de voir d’autres exemples de changement de vérin. Lorsque votre vérin sera changé par un tout neuf, votre tabouret de bar devrait pouvoir être rehaussée et rabaissée sans problèmes. Si ce n’est pas le cas, découvrez l’ultime alternative ci-dessous.

Troisième option : l’acquisition d’une nouvelle chaise ou la réparation

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les options précédentes, ou que vous les avez essayées mais qu’absolument rien n’y fait, la meilleure solution s’offrant à vous est certainement d’acquérir une nouvelle chaise. L’interrogation majeur que vous devriez vous poser est de savoir si l’acquisition d’une nouvelle chaise vaut le coût ou non. Attardez-vous pour cela sur les critères de la qualité et de l’âge du tabouret de bar.

Si votre produit actuel est de qualité, que son prix a été assez excessif et que l’équipement assez récent (moins de trois ans), n’hésitez pas à prendre contact avec un expert afin de la réparer. C’est certainement une des meilleures solutions. Pour ce qui est du coût de réparation, envisagez entre 50 et 100 euros, ce qui est toujours moins coûteux que l’acquisition d’une nouvelle chaise. À contrario, si le tabouret actuel est de moindre qualité et vieillit, les coûts de réparations (que ce soit par vous ou par un expert) seront certainement trop hauts pour être rentables. Dans ce cas, il est nécessaire d’investir dans une nouvelle chaise qualitative et durable. Si vous désirez trouver de l’aide afin de choisir un tabouret doté d’un très bon rapport qualité/prix, jetez un coup d’œil au guide d’achat. Vous pourrez tout savoir sur cet accessoire mais aussi et surtout comment bien le choisir et l’entretenir pour ne pas avoir à le réparer justement.

A considérer aussi : Le Test du Tabouret de Bar Songmics LJB93G

Mais aussi le collier de serrage !

Il est nécessaire d’acheter une dizaine de colliers de serrage en magasin. Comptez un peu plus de trente euros dans un magasin de bricolage. N’hésitez pas à demander à un vendeur par rapport aux colliers de serrage. Ensuite, mettez la chaise au plus haut (le tube aluminium est plus grand). Basculez tout doucement le tabouret de bar afin d’avoir accès au tube en aluminium. Disposez autant de colliers de serrage (bagues de serrage) qu’il y a de place sur le tube en aluminium. Serrez parfaitement les vis. La finalité est que l’épaisseur des colliers ainsi que des vis qui débordent ne donnent pas la possibilité au tube de descendre plus bas.

Afin de ne pas voir le tube en aluminium, certains tabourets sont montées au moyen de petits éléments en plastique noir. Il suffit alors de démonter la chaise sous l’assise (il y a une plaque ainsi que quatre vis situés sous le siège). Ôtez les éléments noirs puis recouvrez avec des colliers de serrage. Remettez les parties noires enlevées préalablement. Et enfin, fixez une nouvelle fois la plaque noire directement sous le siège.

Conclusion

Les tabourets de bar en métal durent un certain temps à la seule et unique condition de prendre soin du matériel et d’effectuer si besoin la totalité des réparations nécessaires rapidement et entièrement. Un peu de temps et d’efforts avec une des options proposées, afin de corriger un petit souci, permet d’éviter de dépenser le double du temps et de l’argent dans le futur.

entretien-maison-nettoyage