Quand Mettre Bébé dans un Trotteur

Nous avons créé un comparatif ainsi qu’un guide d’achat des meilleurs trotteurs bébé, afin de vous guider dans votre recherche.

A l’inverse de l’idée reçue, le bébé trotteur ne permet pas d’accélérer l’apprentissage de la marche chez le petit. C’est un équipement ludique qui va l’accompagner dans son apprentissage de l’autonomie, notamment pour suivre ses parents une pièce après l’autre, le siège lui garantissant équilibre et soutien, il pourra se mouvoir librement et en toute indépendance.

D’autre part, cet équipement le stimule afin de partir à la découverte du monde qui l’entoure, à un instant de sa croissance où il n’en serait capable sans cette aide. Celui lui offre la possibilité de découvrir la maison assez tôt et d’agrandir son champ de découverte.

En outre, l’enfant prend l’habitude de se sentir protégé en position debout et son activité physique est optimisée. Les muscles de ses jambes, beaucoup sollicités afin de se déplacer, se tonifient.

Effectivement, elles rencontrent encore des faiblesses tandis que la force musculaire de ses bras est davantage développée, ces derniers lui permettant un meilleur appui. A son rythme, il apprendra à maîtriser comme il faut tous les mouvements de poussée sur ses jambes afin de changer de sens, tourner et reculer. Celui lui apportera de l’assurance et optimisera ses facultés motrices.

Quand Mettre Bébé dans un Trotteur

A partir de quel Age un Bébé peut-il Aller dans un Trotteur ?

Les experts de la petite enfance ne recommandent pas l’usage du trotteur avant l’âge de huit mois. Effectivement, le petit est enclin à de nouvelles expériences à cet âge. Il présente désormais une motricité suffisante afin de débuter à explorer son environnement tout seul. Auparavant, les membres inférieurs du petit ne sont pas assez musclés ou pas assez développés afin de soutenir comme il faut le poids du corps.

Positionner un jeune enfant trop tôt au sein d’un trotteur pourrait engendrer de graves incidences quant à son développement. C’est d’ailleurs dans ce but que cet objet est régulièrement sujet à des polémiques. Mais employé comme il se doit, le trotteur représente une véritable aide à la marche et optimise l’autonomie de votre bébé.

Le Trotteur est-il Recommandé quand l’Enfant Apprend à Marcher ?

L’équipement peut être employé afin d’accompagner la découverte de la marche. Dès que le petit commence à tenir sur ses jambes, il tente de se déplacer pour découvrir le monde qui l’entoure avant davantage de hauteur.

Il lui faut un objet pour se stabiliser, il ne dispose pas encore d’une posture qui lui offre la possibilité de se lâcher sans les mains. Le petit va alors saisir un objet convenant à sa taille afin de réaliser ses premières expériences de la marche avec appui durant plusieurs semaines.

Quand il se sentira confortable et confiant, il lâchera l’équipement afin de commencer à marcher seul. Une petite chaise ou une boîte assez robuste peuvent correctement de trotteur-pousser et sont fréquemment plus investies. Au contraire, le trotteur de genre youpala est nettement peu recommandé : il représente un véritable danger pour la sécurité physique du petit et pour sa croissance.

Ce genre est de trotteur est d’ailleurs totalement interdit au Canada. Il ne présente aucune stabilité, peut se renverser aisément et basculer vers le devant. Le petit ne posant pas le regard sur les choses au sol, de dangereuses chutes dans les escaliers sont populaires.

Le petit positionné au sein du youpala est en règle générale un petit qui n’est pas prêt à faire ses premiers pas. Si celui-ci ne se met pas debout seul, cela veut dire que les muscles de son dos et de ses jambes ne sont pas assez matures afin de se redresser.

Par conséquent, au sein du trotteur, il acquiert des positions inadéquates afin de compenser surtout la marche sur la pointe des pieds qui peut s’acquérir de manière durable. Le corps du petit est par conséquent en tension et mobiliser plus d’énergie qu’il ne le faudrait.

La connaissance du corps du petit et la découverte du monde qui l’entoure sont aussi remises en question : le petit découvre le monde avec son corps associé à la structure du trotteur. Lorsqu’il fonce dans un mur, c’est l’équipement qui l’arrête.

Une fois le trotteur retiré, le petit évalue les distances en prenant en considération le trotteur autour de lui et pas sans. Le petit découvre les appuis qui lui permettront de marcher en se développant au sol. Chaque petit a son propre rythme : faire ses premiers pas sans aide optimise l’estime de soi !

Rien ne sert d’Apprendre à Marcher trop Rapidement

Avant de faire ses premiers pas (entre douze et dix-huit mois), votre enfant passe par de nombreuses phases de croissance, durant lesquelles il apprend à bouger sa colonne vertébrale ainsi que son bassin. C’est de cette façon que vous pourrez observer votre enfant attraper ses pieds au sein de sa bouche. Il apprend par la suite à se retourner, à tenir assis, à bouger à quatre pattes, avant de se mettre debout grâce à un appui puis de réaliser au final ses premiers pas.

La découverte des premiers pas (à peine stimulée) est un grand instant de bonheur et de fierté pour le petit. Laissons lui découvrir seul cette autonomie, l’enfant se verticalise. En positionnant votre enfant au sein d’un trotteur, vous allez accélérer les phases de ce développement et l’empêcher de trouver petit à petit son équilibre.

En bref, l’enfant court après son centre de gravité. Ce trotteur offre une marche non maîtrisée. Il se retrouve de manière prématurée en position verticale, le trotteur lui donne un rythme de déplacement peu naturel et n’optimise pas un bon développement musculaire.

Conclusion : À Partir de quel Age votre Bébé peut-il Être mis dans un Trotteur ?

Vous avez la possibilité d’utiliser un trotteur avec votre enfant lorsqu’il a la possibilité de se tenir tout seul en position assise, sans basculer sur un des côtés. C’est en règle générale le cas vers l’âge de huit ou de neuf mois. Afin de lui offrir la possibilité de trotteur, il faut lui laisser la chance de ramper. Afin de ne pas s’en servir de façon abusive, il est important de cesser l’utilisation de l’équipement quand il marche seul.

Il est important de ne pas se servir du bébé trotteur trop tôt car il doit impérativement savoir se tenir assis tout seul. Envisagez donc de vous servir du trotteur vers ses six à huit mois.

Votre petit pourra à ce moment adopter une certaine autonomie et aimer se balader librement. D’autre part, les trotteurs sont fréquemment équipés d’activités d’éveil qui éclateront votre petit. On retrouve également la balancelle ou le trotteur sauteur qui sont très ludiques.

à Voir aussi :

entretien-maison-nettoyage