Comment Recouvrir un Tabouret de Bar ?

Vous venez d’acquérir un tabouret de bar mais revenu chez vous, vous trouvez que cet accessoire fait un peu tristounet ? Sachez qu’il existe des solutions afin de régler cela.

recouvrir tabouret de bar

Envie de redonner une seconde jeunesse à vos tabourets de bar ? Ces accessoires sont présents dans beaucoup de foyers. Que leurs bois soient abîmés ou avec des traces de peinture, la finalité est de les rendre séduisants comme au premier jour. Lancez-vous tout d’abord dans un petit ponçage dans le but que le bois soit plus lisse. Dépliez du papier journal puis au moyen de papier de verre, frottez assez vite. La finalité est d’ôter les taches étant en relief. Le résultat doit être parfaitement lisse au toucher. Puis, disposez une sous-couche d’accroche, et par la suite mettez une ou deux couches de peinture sur la totalité de la surface. Comme astuce, posez le tabouret sur des cales de bois. Il sera ainsi surélevé et ce sera plus facile pour peindre tout autour. Nous vous conseillons cliquer également ici : Meilleurs Tabourets de Bar

Comment offrir plus de confort au tabouret de bar ?

Il faut faire en sorte que cette assise soit grandement confortable. Dans ce but, il est nécessaire d’incorporer du moelleux. Pour cela, utilisez de la mousse qu’il faudra coller directement sur l’assise. Prenez-là en carré ou en rond, en fonction de la forme du tabouret. Dans le but de prendre les mesures aisément, collez le morceau de mousse. Or, ce dernier va être trop imposant et par conséquent déborder. Ainsi, il faut prendre un couteau électrique à viande, et découpez la mousse en fonction du contour de l’assise du tabouret. Cette méthode demeure plus aisée que de se servir d’un cutter. Par contre, soyez vigilant à ne pas trop appuyer quand vous collez la mousse sur votre tabouret de bar. En effet, elle risquerait de se déformer.

Ensuite, recouvrez avec du tissu. Sachez qu’il n’est pas nécessaire de prendre un mètre et d’effectuer un patron. Mettez votre tabouret tête à l’envers directement sur le tissu. Découpez grâce à des ciseaux en laissant une marge de dix centimètres. Dans le but de vous optimiser la tâche, vous ne devez pas hésiter à découper le tissu en biais à chaque angle afin de pouvoir replier tout cela de manière propre. Puis, agrafez le tissu directement sur le tabouret en débutant par les quatre parties biseautées.

A regarder : Réparer un Tabouret de Bar qui Descend

Mais aussi peindre les pieds !

Afin de peindre les pieds, utilisez une petite bouteille en plastique. Vous devrez commencer par découper le goulot. Veillez à remplir cette bouteille grâce à de la peinture et mettez chaque pied du tabouret dans la bouteille. De cette façon, vous aurez quatre pieds tous colorés disposés à la même hauteur. Nous vous recommandons de tenter un tabouret gris avec des pieds rouges.

Différentes idées afin de recouvrir un tabouret

Effet monochrome

Faites le choix d’une belle couleur en accord avec celles de votre habitat, et peindre tout le tabouret. On peut se servir d’une couleur différente pour chaque accessoire, afin de concevoir un effet « arc-en-ciel ».

Effet bicolore

Il existe de multiples variantes. Peignez uniquement une partie du siège (qui conserve par endroits son aspect « bois »), ou bien servez-vous de deux peintures différentes. Mêlez entre elles des couleurs pop, pastel, néon ou encore du blanc. Pensez à une touche de couleur plutôt sur les pieds de la chaise, ou plutôt sur l’assise. Servez-vous du scotch ou du masking tape dans le but de délimiter la zone à peindre (mais à main levée, cela fonctionne également).

Rayures ainsi que chevrons

Pour ce qui est de la technique, servez-vous soit un pochoir, soit (si vous êtes sûr de vous) tracez les motifs à main levée, ou sinon servez-vous du scotch ou du masking tape afin de parfaitement délimiter les différentes zones à peindre.

Formes triangulaires sur un fond « bois »

Faites les formes au crayon (on peut également effectuer un croquis avant) puis servez-vous du scotch, parfait afin d’avoir des traits parfaitement droits ainsi que des formes régulières. N’oubliez pas de vernir le tout à la fin afin de parfaitement unifier la surface.

Ardoise : est-ce une fausse bonne idée ?

Servez-vous d’adhésif ou de peinture ardoise, puis dessiner ou écrivez dessus grâce à une craie. Cela est joli mais peu pratique au final.

Dégradé ou « ombré »

Faites le choix de deux ou trois couleurs majeures. Pour ce qui est des transitions, mixez un peu des deux couleurs concernées afin de concevoir une peinture intermédiaire. Ensuite, appliquez et fondez grâce à une éponge ou un pinceau (sec).

Motif « fruit »

Débutez par la peinture de l’assise en blanc, puis recouvrez la totalité des zones à protéger via du masking tape, scotch de masquage et/ou pochoir. Disposez de la peinture colorée, avant de ôtez le scotch.

Motif « gouttes »

Servez-vous d’un pochoir. Cela marche évidemment avec n’importe quel motif.

Pochoir

Toujours au pochoir, il est possible d’écrire ce que l’on désire : message, nom ainsi que chiffres. Il est possible de se servir d’un pochoir tout prêt, ou bien en concevoir un vous-même. Cela peut se réaliser en imprimant puis découpant sur du papier un peu épais le message avec la typographie souhaitée.

Et enfin, les fils

La dernière idée est de ne pas utiliser de peinture mais … des fils ! On peut nouer ces derniers sur les pieds afin de concevoir des zones colorées. Autre point fort : il n’y a nullement besoin de tout repeindre.

A étudier aussi : Le Test du Tabouret de Bar LANGRIA Shanghai

Il est aussi possible de changer l’assise !

Matériel

Afin de changer l’assise, il faut se procurer le matériel nécessaire. Il est disponible dans des magasins de bricolage ou sur des sites web des revendeurs comme par exemple Cdiscount. Sinon, faites avec ce que vous avez et fouillez dans votre cuisine ou votre garage. Découvrons le listing des outils à avoir : maillet, arrache-agrafes, extracteur universel, tournevis ou pince, épingles, tissu de votre choix pour le revêtement, éponge, toile adhésive, toile jaconas ainsi qu’agrafeuse de tapissier.

Étapes

Il est vivement recommandé de faire attention quand vous vous servez de matériel professionnel ou de ce que vous avez déniché dans votre cuisine ou votre garage. Utilisez les outils avec une grande précaution. Recommencez si besoin est. Débutez par enlever l’assise emboîtée dans le châssis de votre tabouret de bar, via un maillet. Ôtez les agrafes grâce à un arrache-agrafes, un extracteur universel, un couteau de cuisine à bout rond ou encore un tournevis. Si le tissu est maintenu grâce à des clous, utilisez une pince afin de les arracher. Changez la garniture au moyen d’une éponge neuve si cette dernière s’avère être en mauvais état. Découpez un cercle dans le tissu afin de changer l’ancien et intégrez une marge de trois à cinq centimètres. Disposez-le en place et maintenez-le au moyen d’épingles ou collez-le via de la toile adhésive pour un résultat sans failles. Ensuite, vous devrez recouvrir l’envers via une toile jaconas avant de fixer le tout grâce à une agrafeuse de tapissier. Dernière action : remettez votre assise sur le tabouret. Désormais, vous savez comment changer vous-même l’assise de votre tabouret de bar.

Comment recouvrir parfaitement un tabouret de bar ?

Au fil de son usage, le système du tabouret de bar n’est pas l’unique partie pouvant se dégrader. En effet, même grâce à un entretien fréquent, l’assise va finir par perdre de son éclat ou va tout simplement se déchirer. De cette façon, votre mobilier ne sera plus présentable. Or, il ne faut pas pour autant le jeter. Nous allons vous fournir les instructions pour rendre ce dernier comme neuf à nouveau en le recouvrant avec du tissu ou grâce à une toile plastifiée.

Outils et matériels nécessaires afin de réparer un tabouret

Dans le but de donner une deuxième vie à votre tabouret, vous aurez besoin d’une paire de ciseaux, d’un cutter ainsi que d’un tournevis. De l’adhésif spécifique ou un pistolet à colle, des agrafes ainsi qu’une agrafeuse vous seront également nécessaires. Nous vous conseillons vivement d’effectuer le choix d’une toile à tapisser plastifiée car elle est aisée et rapide à nettoyer. Lorsque l’idée est de retrouver le confort du tabouret de bar, optez pour de la mousse à rembourrer ou du molleton.

Quelles sont les étapes à suivre ?

Tout d’abord, afin de recouvrir un tabouret de bar, il faut procéder au démontage de l’assise. Dans ce but, il est nécessaire de le retourner afin d’accéder aux vis reliant l’assise au piétement. Un tournevis basique peut être suffisant pour défaire les vis, mais un outil électrique facilite grandement la tâche quand cela est trop serré. Démonter l’assise va offrir la possibilité de travailler dans un confort optimal. Quand l’élément s’avère être détaché de l’ensemble, vous pourrez le recouvrir directement ou ôter le vieux revêtement avant de disposer un nouveau tissu. Afin de retirer le matériau, un cutter est nécessaire.

La méthode est de couper le périmètre de l’assise. De cette façon, vous accédez à une tablette en acier ou en bois qu’il faut rembourrer après l’opération. Un rembourrage en mousse ou en molleton épais est suffisant pour que la tabouret soit tout confort. Avec des ciseaux, découpez la mousse de façon proportionnelle aux dimensions de l’assise, avec une petite marge dans le but de dissimuler les bords. À la suite de cela, découpez la toile à tapisser de votre choix avec des dimensions plus grandes afin d’envelopper l’arrière de l’assise. L’étape suivante s’avère être le rembourrage avec le morceau de molleton ou de mousse préparé au préalable. En outre, sachez que le matériau de remplissage doit être agrafé sur les quatre côtés de la tablette en bois. L’étape suivante s’avère être délicate car on va agrafer le nouveau revêtement. Il faut prendre en compte que les bords de la toile sont bien fixés à l’arrière de l’assise. Ainsi, aucun pli ne doit être présent à cause de cette action. Une fois que la toile s’avère être installée, il est nécessaire de couper les excédents afin d’avoir un esthétisme optimal. Les agrafes seront quant à elles dissimulées via un morceau de toile ainsi que de la colle pour textile. Avant de pouvoir remonter l’assise sur le piétement, marquez l’emplacement des vis. Un petit trou via un tournevis peut aider à savoir les positions précises. Enfin, il est possible de monter l’élément recouvert grâce à un nouveau tissu sur les pieds. Les vis doivent être serrées parfaitement dans le but d’éviter un éventuel accident.

entretien-maison-nettoyage