Comment bien faire de la Corde à Sauter ?

La corde à sauter est le sport idéal afin de consommer énormément de calories. Au delà de travailler la totalité des muscles du corps, elle permet aussi d’optimiser la fréquence cardiaque.

utiliser corde a sauter

Après l’avoir laissé au sein de la cour de récréation en primaire, on est désormais content de la reprendre en main afin de sculpter son corps. Elle demeure l’étape obligatoire pour tous les athlètes désirant conserver leur condition physique. Des biceps, sans passant par les bras, sans mettre de côté les abdominaux, jusqu’aux cuisses ainsi que les mots, tous les groupes musculaires se retrouvent à contribution. En plus d’affiner votre corps, elle permet d’optimiser votre rythme cardiaque. Les sauts fréquents massent en profondeur les veines, ce qui optimise la circulation du sang en direction du cœur. Gain en cardio, perte de poids, muscles tonifiés … Bon pour le corps, le cœur ainsi que l’esprit, découvrons ensemble la méthode à suivre afin de bien faire de la corde à sauter. Nous vous invitons à venir également découvrir notre sélection : Choisir Corde a Sauter

Cinq conseils afin de bien faire de la corde à sauter

Tout d’abord, il faut avoir la bonne position

Doté d’une paire de baskets, préférable pour l’équilibre et amortissant les sauts, on se tient droit, le ventre rentré et le cou bien aligné avec la tête ainsi que la colonne vertébrale. Afin de bien sélectionner sa corde à sauter, il est important que les poignées arrivent à la hauteur des aisselles. Les mains demeurent au niveau de la taille et les plus proches que vous pouvez du câble, uniquement les poignets travaillent. Les avant-bras et les bras doivent rester en place, au risque de s’emmêler les pieds puisque la corde n’est pas suffisamment tendue. Et gardez en tête de toujours sauter sur la pointe de vos pieds.

A prendre en compte : Corde à Sauter – Combien de Temps faut-il pour Maigrir ?

Pratique plusieurs fois par semaine

Les premiers sauts sont toujours difficiles : les pieds se prennent au sein du fil. Ainsi, faire davantage de cinq sauts relève de l’exploit en plusieurs secondes, et vous vous retrouverez vite essoufflés. Alors on s’y lance de manière progressive en débutant par de petits sauts durant quinze secondes sans pause. Puis trente secondes jusqu’à tenir une minute totale et pour finir cinq minutes. A la suite des séances, la répétition optimise le mouvement qui devient plus simple à faire. Le but : deux à trois séances hebdomadaire, de quinze à trente minutes afin de consommer jusqu’à 500 calories. Allez, vous tenez le bon bout !

Veillez à fractionner le temps

Pour davantage de résultats, le délai doit être fractionné. Les débutants peuvent débuter par quinze secondes à allure modérée, suivie de quinze secondes de repos. Et cela, durant une dizaine de minutes. L’étape qui suit : on accélère et on diminue sur les mêmes durées, sans faire de pause. On enchaîne une série rapide avec une série plus lente. Le mouvement continu, sans faire d’arrêt, offre la possibilité de consommer davantage de calories. Pour finir, lorsqu’on se sent plus à l’aise avec l’équipement, on peut tenter une montée de genoux ou bien faire de petits déplacements de chaque côté mais également sauter en avançant ou en courant.

Et pour plus de résultats ?

Le coach de sport est formel, cela n’a pas de sens de consommer 500 calories au moyen d’une corde à sauter lorsque l’alimentation ne suit pas. Afin d’observer des résultats en plusieurs semaines, profiter d’une bonne hygiène de vie est nécessaire. Nous vous conseillons aussi de coupler la corde à sauter avec plusieurs exercices de fitness, de cardio ou de gainage. Et pourquoi pas vous en servir lors d’entraînements training avec les HIIT.

Il y a tout de même des contre-indications

Cet exercice n’est pas adapté aux individus en surpoids ou en situation d’obésité. En sautant, les chevilles, le dos ainsi que les genoux sont mis à contribution et vous pouvez vous blesser. L’exercice se révèle trop intense pour un individu qui désire perdre au-delà de dix kilogrammes, il faut donc y aller de manière progressive. Pour les personnes souffrant de soucis cardiaques, il est préférable de demander l’avis d’un professionnel afin d’effectuer de la corde à sauter ou autre activité intense.

Les bons gestes … et les mauvais !

Sauter avec une corde peut sembler être un jeu d’enfant mais ce n’est pas la vérité. Mettez de côté immédiatement votre aisance d’enfant et vos superbes figures lors de la récréation. Ce temps est bel et bien terminé. Vous êtes adulte, vous n’avez pas fait d’activité athlétique depuis très longtemps et vous vous retrouvez un peu rouillé. Ensuite, vous ne souhaiterez pas dire à vos amis que votre ceinture lombaire est provoquée suite à une mauvaise position que vous avez prise en effectuant de la corde à sauter et pas de la voiture que vous avez soulevé afin de sauver le chat de votre voisine âgée. En bref, si vous désirez sauter en totale sécurité, il existe des gestes à adopter et d’autres à éviter que nous allons voir ensemble désormais.

Quels sont les bons gestes afin de sauter à la corde ?

  • Pour débuter, ne mettez jamais de côté l’échauffement. N’hésitez pas à vous attarder sur le bas du corps sans oublier cependant le dos, les bras ainsi que le cou.
  • Tenez-vous de manière bien droite, le ventre rentré et les abdominaux contractés.
  • Vos coudes doivent être resserrés sur les flans et former un angle le plus droit que vous pouvez.
  • On limite les grands mouvements genre hélicoptère. Uniquement les poignets doivent permettre de tourner la corde.
  • N’hésitez pas à plier les genoux lorsque vous vous réceptionnez. Non uniquement cela optimisera vos mouvements mais cela permettra également d’amortir un minimum les chocs et par conséquent d’épargner vos articulations.
  • Vos jambes doivent demeurer alignées avec vos épaules.
  • N’oubliez pas de regarder droit en face de vous. Même s’il est un peu compliqué de rester correctement coordonné au commencement, regarder vos pieds ne vous permettra pas de progresser, bien à l’inverse. Laissez-vous accompagner par vos propres mouvements de poignets. Ce sont eux qui vous préciseront à quel instant sauter.
  • N’hésitez pas à débuter par de petits doubles-sauts, moins contraignants et pourtant plus pertinents afin de consommer les calories.
  • Mélangez les sauts en effectuant des sauts groupés, des jumping jacks, des talons-fesses, des montées de genoux, …

Quels sont les gestes à éviter ?

Toutes les activités sportives comportent leurs différents lot de risques et la corde à sauter également. Savoir les bons gestes c’est très bien mais il est aussi pertinent de savoir les gestes à limiter. Les voici donc :

  • Ne pas faire des échauffements avant de pratiquer. Il s’agit d’une grosse erreur qui peut vous valoir très cher.
  • Effectuer de grands mouvements au moyen des bras. Cela n’a aucun intérêt tout en se montrant risqué pour votre mobilier ainsi que votre animal de compagnie. Il s’agit de la meilleure alternative afin d’avoir mal à l’épaule ou au cou.
  • Vous cambrer ou faire le dos rond. Pareil, cela n’est absolument pas utile, cela ne complique pas l’exercice, ça n’optimise pas son efficacité et vous risquez de vous faire mal.
  • Sauter sans chaussures. Certaines personnes le font mais il s’agit de professionnels.
  • Sauter sur une surface qui glisse. Oui, cela semble totalement idiot d’imaginer qu’on puisse tenter de le faire. Mais vous savez que l’être humaine se montre surprenant.

A présent, vous connaissez les gestes à adopter et ceux à éviter afin de pouvoir sauter de manière correcte à la corde à sauter sans vous faire du mal ni détruire votre mobilier. Surtout, gardez en tête de bien vous échauffer et de bien vous étirer avant et suivant chaque entraînement. Et surtout, le carrelage mouillé de votre salle d’eau ne se révèle pas l’endroit parfait afin de pratiquer. Si vous vous rappelez de tout ça, tout se passera très bien pour vous.

A étudier aussi : Le Test de la Corde à Sauter Vropes Fire 2.0 VELITES

Les trois techniques à connaître afin de bien faire de la corde à sauter

Bien commencer à la corde à sauter : la corde à sauter est un équipement low-cost et extrêmement pertinent pour les échauffements, les séances cardio-vasculaires ou bien l’optimisation de la coordination ou de l’équilibre. Cependant, de nombreuses personnes ne prennent pas la peine de s’y mettre puisqu’elles pensent que c’est trop difficile et qu’elle n’y réussiront pas. Ce n’est pas vrai. Découvrons ensemble trois méthodes afin de se mettre à la corde.

Technique une : le saut pieds joints

Il s’agit de la base de la corde à sauter. Une erreur régulière est de se préparer à chaque fois que la corde arrive, on fait alors de manière inconsciente une sorte de double saut. Restez détendu, se prendre les pieds dans la corde n’est pas une chose grave. Il vous suffit de recommencer. Tout d’abord, vous allez vous habituer à sauter et à coordonner les bras ainsi que les jambes, si vous commencez totalement il faudra prévoir plusieurs jours, à raison de deux à trois minutes de pratique quotidienne afin de bien maîtriser le saut. Demeurez fluide, que le mouvement se fasse de manière naturelle. Si vous avez l’impression de sauter trop haut, c’est normal, avec la pratique les sauts se feront de plus en plus petits. Demeurez bien droit durant l’exercice, souple sur les appuis et conservez les abdominaux légèrement contractés. Pensez aussi à relâcher les épaules.

Technique deux : le saut pieds alternés

Pour cette méthode, cela se complique un peu mais pas de panique. Lorsque la première méthode est maîtrisée, vous pouvez tenter d’assimiler cette seconde. Les recommandations majeures demeurent inchangées : restez souple sur vos appuis, relâchez vos épaules et laissez faire le mouvement. Durant quelques jours, vous allez pratiquer ce saut durant deux à trois minutes par jour. Puis vous pourrez le coupler avec la première méthode en respectant le même nombre de répétitions pour l’un ainsi que l’autre. Ainsi, huit répétitions de chaque, il s’agit du rythme qui offre la possibilité de ne pas aller trop vite et d’enchaîner aisément, une fois que vous vous sentez à l’aise, diminuez les répétitions.

Technique trois : la transition

La méthode la plus simple. Faites passer la corde d’une extrémité à l’autre. Une fois que vous vous sentez à l’aise avec ce mouvement, ouvrez les bras afin de sauter par dessus la corde. Important : quand la corde passe sur l’extrémité gauche, la main droite doit se trouver au-dessus de la main gauche et inversement de l’autre extrémité. Ce n’est pas nécessaire mais le passage au-dessus de la corde à sauter n’en sera que plus simple, lors de l’ouverture.

entretien-maison-nettoyage